Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En Terre Etrangère de R. Heinlein

Comme promis, masi avec un retard certain, un reour sur terre littéraire. (Désolée, la grippe A visite mon foyer, et je me suis transformée pour l'occasion e, infirmière dévouée...)

 

 

 

 
En Terre Etrangère



 

Auteur du livre : Robert Heinlein 



 

Date de publication

 

1961, «Stranger in a Stange Land».
D’où, une polémique sur la traduction adéquate de titre français...
Prix Hugo 1962


Eléments biographiques : 


Robert Anson Heinlein (1907-1988) est considéré comme l'un des plus grands écrivains de science-fiction, notamment la SF spéculative. Il est l'auteur de quelques-uns des plus grands classiques du genre :  Histoire du futur, Starship troopers, En terre étrangère ou encore Double étoile et Révolte sur la Lune.
Il a été lauréat à quatre reprises du prestigieux prix Hugo.

 



Résumé :
L’intrigue est relativement simple. Valentin Michael Smith est né sur Mars lors de la première expédition, et il en est le seul survivant. De retour sur Terre, le jeune homme est l’enjeu de divers groupes de pression, dont fait patie  la présidence des USA. Mis au secret pour servir «les intérêts de la nation», il s’échappe grâce à l’aide d’une infirmière. Par la suite, il trouve rfuge chez un homme excentrique, Jubal Harshaw qui s'attache à son éducation. Une éducation somme toute origonale. 


Une fois acquis la compréhension de l'humanité, Mike s’attaque à l’éducation des humains à travers son église. Il devient ainsi un nouveau messie....




Critique : 



En Terre Etrangère est une des oeuvres majeures de Robert Heinlein. Il s’agit d’ une satire complexe qui s’attaque à la société américaine, à son mode de vie et à son impérialisme culturel. Heinlein utilise de nombreuses allusions littéraires et philosophiques pour mieux critiquer  la structure sociale US et pointer ses dérives dans divers domaines : sexe, amour, mariage, politique, religions,  spiritualité, économie, préjugés, journalisme, pouvoir et dirigeants, relations hommes/femmes, ect...


Certaines références peuvent passer inaperçues notamment quand Heinlein rend hommage aux auteurs américains;  en revanche, d’autres sont plus accessibles telles que les références liées à la sémantique. En effet, il est aisé de remarquer combien son héros est attaché à la précision de certains de termes et à leur pleine signification (et leur respect). C’est à cette occasion qu’on doit à Heinlein une des meilleures définitions et illustrations de l’amour avec «le frère d’eau» : «l’amour est la condition par laquelle le bonheur de l’autre est indispensable au sien».  La compréhension d’autrui et de toute chose avec «gnoquer» - «boire l’eau»  - est d’une grande portée philosophique (également) avec sa très forte connexion à l’eau du baptême, un symbolisme assez présent dans le livre.


Le but d’Heinlein est de pousser le lecteur à s’interroger sur sa façon de vivre et de penser, de se remettre en question personnellement mais aussi en tant être social, en posant un regard sans concession sur sa propre organisation sociale.
Son tour de force est de proposer cette réflexion sans émettre d’hypothèse ou de donner ses vérités, mais uniquement en soulevant des questions.


Il utilise souvent une opposition entre deux pôles : la naïveté de Mike par rapport à l’expérience et la sagesse de Jubal Harshaw, le Carnaval et le Zoo (pour le Paradis et la Terre);... Son style, loin d’être simple même s’il demeure aisé à lire, est léger et teinté d’humour tout «britannique». C’est une lecture indémodable.


Son objectif est globalement atteint car cet ouvrage fait désormais partie des incontournables, et a fait l’objet de nombreuses analyses et essais. Cependant, la réception de ce roman (et de cet auteur) en France est décevante voire incompréhensible. Pour donner un élément de comparaison de cette dernière et non des oeuvres, il suffit d’analyser l’apport de l’oeuvre de Montesquieu dans le monde. Avec Lettre Persanes, Montesquieu utilise un procédé  similaire et qui sera repris plus tard (et dans En Terre Etrangère également) : l’étranger relatant sa découverte d’une contrée inconnue. Ce fut l’alibi pour critiquer la société d’alors, et l’Ancien Régime.  A l’heure actuelle, c’est un chef d’oeuvre, et une source de références incontestées. C’est loin d’être le cas pour Heinlein, et c’est dommage de sous -estimer son apport.



En Bref :
 Liser le! Acheter-le, emprunter-le ou voler-le!!!!

 

Niveau de lecture : Amateur de SF adulte et adolescent

 

 

defi robert heinlein

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :