Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trilogie du Magicien Noir de Cavanan

Un petit apparté. J'actualise les informations de ce blog en fonction de mon emploi du temps, qui s'avère assez chargé à certains moments. 

Le Magicien Noir

Trilogie du Magicien Noir de T. Canavan

Auteur:  trudi Cavanan

Tome 1 : La Guilde des Magicien

Tous les ans, les magiciens d'Imardin se réunissent pour nettoyer la ville de ses abcès. Protégés derriére leur bouclier magique, ils sont intouchables. Ils ignorent les vagabonds et autres indésirables et ménent à bien leur tâche ingrate. La routine...
Soudain, Sonéa, une jeune fille folle de colère leur jette une pierre qui traverse le fameux bouclier magique, à la stupeur générale!

Commence alors une chasse à l'homme (femme) !Pour son bien ou pour son anéantissement?

La première partie du livre nous méne dans les bas-fonds et la misère de la capitale, pas forcèment le lieu de prédilection de la Fantasy classique. Le lecteur y découvre des rues, des voleurs, des petites gens, l'âpreté du milieu; le rythme est enlevé entre cavalcades, fuites, poursuites et fausses pistes... (on pense parfois aux Mensonges de Locke Lamora)

Nous avons une vue des deux camps, les fuyards et les magiciens, jusqu'à la fin de la chasse à l'homme où le rythme se ralenti. C'est pas ennuyeux car l'auteur arrive à bien négocier ces passages, en intégrant des séquences importantes et intriguantes pour la suite de l'histoire.Les relations entre les différents protagonnistes sont d'ailleurs  efficaces et attachantes.

Un premier tome agréable et divertissant.

 

Tome 2 : La novice

Le quotidien, les habitudes et les coutumes de la Guide des Magiciens sont bousculés par Sonea. Cette dernière affronte l'inimité de ses camarades et dans une moindre mesure l'ombre sombre d'Akkarin, le Haut Magicien qui est à la tête de l'école et de la Guilde...

La tension, l'inquiétude et les tourments de la jeune magicienne sont bien rendus. De même, les difficultés qu'elle affronte nous font vibrer malgré une tendance à la redondanc, et puis peu à peu, différentes pièces du puzzle s'accordent et nous éclairent sur les enjeux de cette histoire, la rendant de ce fait plus attachante...

Cependant, l'héroïne est un peu trop tendre pour une adolscente ayant vécue l'âpreté de la rue. Heureusement, l'intérêt sera largement revigoré grâce aux faits et gestes du Haut Seigneur. Les pièces du puzzle savament éparpillées et la toute fin nous donne envie de connaître la suite.

Les héros, les méchant et les relations sont un poil trop stéréotypés.

 

Tome 3 : Le Haut Magicien

Le temps passe à l'Académie de Magie, et Sonéa toujours sous la tutelle du Haut Seigneur n'ose nouer de lien avec qui que ce soit de peur des représailles. La solitude est sa seule compagne, et Akkarin lui fait toujours autant d'impression. Son aversion s'évanouit le jour où elle apprend son surprenant secret, et ses motivations deviennent limpides... Mais très vite, l'engrenage si bien huilé se bloque et débute alors un rude chemin de pénitence.

Ce tome toujours aussi bien écris et construit est meilleur que les deux premiers. L'intrigue s'agence parfaitement, le trame générale est cohérente et finalement cette dernière partie est plutôt inattendue.

Cet opus est plus noir et plus mature que les deux premiers, il suit l'évolution d'une héroïne en pleine transformation acculée par la nature et par les hommes, et qui s'épanouit dans le chaos, l'adversité et l'amour. La fin est elle aussi surprenante, tant il est vrai que nous sommes si mal habitués aux "happy ending".

Avis sur la trilogie

Une trilogie de Fantasy que je classerai sans grande hésitation dans la catégorie "commerciale". Toutefois, le commercial a parfois du bon. Ici, les éditions Bragelonne nous propose un récit classique avec le parcours initiatique d'une jeune femme face à l'adversité - du monde et de ses camarades de jeu. Bien entendu, elle est l'élue qui est destinée à sauver le monde. Un destin non guidé par le sort pou une quelconque prophétie de temps immémoriaux, mais par sa volonté d'échapper à sa triste condition.

La trame ne brille pas par son originalité, mais elle demeure efficace et bien écrite. Le lecteur ne sera sans doute pas ébloui par la surprise au détour de ce voyage, mais il passera un agréable moment.

En effet, l'héroïne, une peu tendre et immature aux vues de son passé, correspond aux canons du genre : jolie, innocente, déterminée, forte,... issue de la basse société, ect... Les autres personnages ont un peu plus de corps dans le dernier tome, mais n'échappent pas aux stéréotypes de la Fanatsy - jusqu'au camarade aveuglé de préjugés, stupide et hautain qui finit par recevoir l'éclair de la lucidité - et tourne casaque. Les émotions sont bien palpables, relativement bien distillées. Finalement, le personnage le plus captivant est la Haut Seigneur tout en ambiguité et en nuances.

Pour conclure : Un pur produit de la maison Bragelonne. Aucune décepetion (car pas d'attente particulière). Reposant et divertissant. Parfois que demander de plus ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :