Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Focus sur Fils des Brumes de Sanderson

Titre : Fils des Brumes

fils-des-brumes--tome-1---l-empire-ultime-248663.jpg


Auteur : Brandon Sanderson
Brandon Sanderson est né en Décembre 1975 dans le Nebraska. Enfant, il aimait lire, mais, cela ne dura pas. A l’adolescence, la découverte d’auteurs de Fantasy tels que David Eddings, Ann McCaffrey ou Orson Scott Card fut un déclic pour lui et lui redonna le goût de la lecture. Il aimait tant ce genre qu’il s’y essaya lui même, mais ses premières tentatives ne furent cependant pas très réussies.

 

Brandon exerça des «petits boulots» qui lui laissaient le loisir d’écrire tout en  poursuivant ses études. Il proposa ses manuscrits aux maisons d’éditions et essuya de nombreux refus. En 2003 sa persévérance fut enfin récompensée par l’achat d’un des manuscrits qu’il avait soumis à la maison d’édition «TOR». C’est ensuite en mai 2005 que de nombreux amateurs découvrirent le roman : Elantris, qui enchanta de nombreux lecteurs avant de pouvoir goûter à la petite surprise "Fils des Brumes"

Par ailleurs, Brandon Sanderson a été choisi pour achever le cycle de feu Robert Jordan : «La Roue du temps».

Brandon Sanderson est marié depuis juillet 2006 et père d’un petit Joël.

 

Le site officiel de l'auteur. Que je conseille de visiter !

 

Edition :

Tome 1

  • Broché: 616 pages
  • Editeur : Orbit -  17 mars 2010 

Tome 2

  • Broché: 726 pages
  • Editeur : Orbit  - 13 octobre 2010

Tome 3

  • Broché: 600 pages
  • Editeur : Orbit - 20 avril 2011
Résumé :

Kell - un rebelle charismatique et vif d'esprit - décide de monter un gros coup avec sa bande de voleurs, un coup à peine imaginable, son commanditaire : le chef de la rébellion skaa (le peuple opprimé de l'Empire Ultime). Pour accomplir cette mission, son plan est simple. Son objectif premier consiste à semer la zizanie dans la structure politico-économique de la capitale, et par conséquent dans le reste de l'Empire qui y est étroitement imbriqué. Ensuite, le but est d'obtenir des renseignements en infiltrant diverses strates administratives et politiques grâce à un de ses comparses qui passe aisément pour un noble.  Et enfin, il projette de voler un trésor éminemment précieux , base du pouvoir Seigneur Maître :  l'atium, un métal précieux et rare....
A cette fin, il fait la rencontre de Vin, une jeune femme très particulière, dotée de pouvoirs similaires aux siens, les Fils-des-Brumes. Une forme de magie qui leur permettent d'interagir avec les métaux.
Mon avis :
J'ai décidé de commenter la trilogie dans son ensemble car elle forme un tout cohérent en soit et qui s'apprécie d'autant plus dans cette unité. Isolément, chaque tome est fort agéable. Rassemblés, ils forment une oeuvre intense et unique.
fils-des-brumes--tome-1---l-empire-ultime-52212.jpgTome 1
Cette trilogie touche à plusieurs univers : la fantasy, les "films de voleurs", les films "asiatiques, ect... Bref, c'est un savant mélange d'ingrédients qui nous offre une saveur particulière dès l'entrée en matière.
Malgré une approche très classique dans le monde de la fantasy puisque le but de nos héros consiste à lutter contre le tyran et à le faire chuter de son trône, l'univers de l'Empire diffère de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent.  Ses contrées sont soumises à un climat capricieux, l'Empire est touchés pas des des pluies de cendre très mystérieuse qui donnent une touche légèrement lugubre et particulière au romans. Le tyran et sa cohue de religieux se sont acharnés à erradiquer d'anciennes légendes et religions, par ailleurs, ils luttent contre un ennemi particulièrement obscur : l'insondable.... Original, ce tome l'est aussi par la mise en oeuvre de ses magies des métaux(mais je n'en dirai pas plus sur le sujet). D'emblée, nous avons un monde riche, structuré et réfléchi.
La trame elle-même réserve des surprises, les combats sont bien décris et rendraient vert de jalousie les meilleurs ninjas du monde, le plan pour le vol est astucieux, le rythme est enlevé et cette première partie s'achève sur une fin qui ne déçoit pas. Et, car cela mérite d'être dit, le traduction est très bonne.

Cependant, tout n'est pas parfait. En effet, exceptions faites des deux personnages principaux, les autres manquent de profondeurs, de relief et sont à la limite du caricatural. Il y a  également quelques longueurs (surtout au début) et un ou deux points de la trame qui nuisent à l'ensemble qui apparaissent comme des ficelles à la limite grossière (les épisodes avec Straff Venture et Yeden).

Certes l'histoire est bien ficelée, et nous réserve quelques surprises, mais peut être au détriment de la psychologie des personnages. Cependant, ce n'est pas rédhibitoire, et le roman se lit avec facilité, envie et plaisir.
Bonus :
"Commentaire du livre" par Sanderson, façon commentaire audio du réalisateur.
fils-des-brumes--tome-2---le-puits-de-l-ascension-93868.jpgTome 2
L'histoire reprend une année après la chute du Seigneur Maître. Le roi Venture apprend le dur métier de dirigeant et doit composer avec plusieurs factions, et surtout de nombreuses sources d'inquiétude. Son propre père veut son trône, un puissant ennemi également, des amis se sont associés à des créatures et menacent des villes alentours... et Vin ne semble pas sur le point de se rapprocher ou de partager sa vie durablement. Heureusement, il peut compter  sur des amis et conseillers fidèles, bien qu'un peut trop portés à exprimer certaines critiques tout haut.

Sandeson nous livre un deuxième tome de haute volée, ce monde est toujours aussi surprenant et original. Il maîtrise tout au long son récit et nous fait vivre une aventure exotique et très prenante. Même après la disparition du tyran, les enjeux restent très importants, et le danger peut être davantage omniprésent. Du coup, l'intérêt du lecteur en est largement renouvelé! La magie imaginée conserve toute sa particularité, et même plus... l'auteur parvient encore à nous surprendre par sa créativité et l'originalité de cette aptitude basée sur la maîtrise des métaux.
Les personnages sont toujours aussi attachants et captivant et il est à noter qu'ils ont gagné en épaisseur, aucun des protagonnistes ne me semble carricatural dans ce tome.

Les reproches fait au premier tome persistent, quelques longueurs et répétitions. J'emmetrais quelques réserves aussi sur l'héroine Vin, qui fait preuve de maturité et de jsutesse généralment, mais parfois, elle me semble un poil trop naîve ou inconséquente. Il y a aussi, une sensation évidente de tome intermédiaire, pas au point d'en être gênante.
Bonus :
"Commentaire du livre" par Sanderson, façon commentaire audio du réalisateur.
fils-des-brumes--tome-3---le-heros-des-siecles-140755.jpgTome 3
Denier tome de la fabuleuse trilogie. Les événements se précipitent, les catastrophes s'enchaînent et, rien ne semble pouvoir s'opposer à l'échec de Vin et  de Elend Venture. D'autant plus que des "phénomènes" mystérieuses et impalpables semblent se jouer de l'équipe en place. Ces ou cette chose(s), très subtile et efficace, gagne(nt) irrémédiablement du terrain et éteint peu à peu tout espoir. En dévoiler davantage, gâcherait une histoire qui se conclue avec panache.

Les acteurs ont mûrit et cela fait un bien immense à l'histoire (Vin est "parfaite" dans ce tome), les défauts initiaux se sont largement gommés pour nous offrir une équipe cohérente et soudée. Toutes les créatures sont partie prenante du déroulement de l'histoire, avec son lot de surprises...
L'écriture est efficace, la magie unique, un monde riche, mais c'est la créativité et l'intelligence de l'auteur qui fait la force de ce récit. J'avais beaucoup d'attente après deux premiers tomes très bien construit, et je suis loin d'être déçue. Une belle fin, émouvante et inattendue (quoique...).
Un pur régal.
Bonus :
"Commentaire du livre" par Sanderson, façon commentaire audio du réalisateur.

Ca change de la fantasy commerciale, lisez-le!